La présentation des services

Le centre d’hébergement et de réinsertion social

Le CHRS a ouvert ses portes le 1er juin 1986 au 17 avenue Colbert à Nevers, locaux de la ville de Nevers.

Jusqu’en 1995, le CHRS accueille des personnes majeures, isolées ou des couples sans enfants sans solution d’hébergement et ouvre ses portes 10 mois dans l’année avec des fermetures au public les après-midi.

Dès 1996, le CHRS ouvre 365 jours par an et toute la journée. De plus en plus de femmes accompagnées de leurs enfants sollicitent une aide. Le public évolue avec les conditions d’accueil de la structure. Les durées de séjour se rallongent, le réseau de partenaires s’élargit au secteur de l’enfance. Le travail avec les familles est différent de celui des hommes de passage.

Face à cette évolution et dans le cadre de la répartition des compétences entre le conseil département et l’Etat, l’association signe le 01/12/1997 une convention avec le président du conseil départemental de la Nièvre pour assurer l’accueil d’urgence des femmes enceintes, des mères isolées avec leurs enfants dont un a moins de 3 ans à la date d’admission et qui ont besoin d’un soutien matériel, éducatif et psychologique.

Le centre parental d’hébergement d’urgence

Face aux demandes de plus en plus croissantes de ce public, il est nécessaire de différencier cette activité de celle du CHRS.

Le centre parental d’hébergement d’urgence est autorisé officiellement à prendre en charge les couples et les pères isolés le 01.10.2001. Le centre parental existe distinctement depuis le 1er janvier 2007.

Le centre parental dont le siège social est situé au 17 avenue Colbert à Nevers est composé d’une structure collective et d’appartements. La structure et les logements sont tous situé en centre ville de Nevers afin d’offrir une facilité d’accès aux administrations et autres services aux personnes hébergées. Il est ouvert 24h/24, 365 jours par an et peut accueillir le public à tout moment de la journée ou de la nuit sous réserve de place disponible.

Le collectif est composé de 8 chambres sécurisées et indépendantes, une salle d’accueil, 2 salles de jeux pour les enfants, un réfectoire pour les repas collectifs.

L’établissement dispose de 5 logements de « pré-autonomie » aux abords du collectif.

L’équipe accueille des hommes, des couples, des femmes enceintes ou non accompagnés d’au moins un enfant de moins de 3 ans en rupture d’hébergement, victime de violences ou sur décision judiciaire.

Le service d’aide à l’habitat des jeunes

Le service d’aide à l’habitat des jeunes a été crée en 2006 pour répondre à un appel à projet du département suite à la fermeture d’une association qui s’occupait de ce public.

Le service accueille des jeunes de 16 à 30 ans ayant une situation professionnelle, étant en formation ou scolarisés ayant des difficultés sociales (rupture familiale, sortant de structure ASE, rupture d’hébergement…) et/ou financières.

L’objectif de cet établissement est d’accompagner les jeunes dans leur situation professionnelle sans que le manque d’hébergement ne soit un frein à leur réussite d’insertion professionnelle.

L’établissement possède des logements dans le centre ville de Nevers afin de rendre accessible les lieux de formation, les établissements scolaires mais aussi favoriser l’emploi.

Le service accompagnement regain

Le service accompagnement regain est un service qui gère depuis 1995 les mesures d’accompagnement social lié au logement (ASLL). En 2009, le conseil général de la Nièvre mandate le service accompagnement regain pour exercer les mesures ASLL, MASP 1 et MASP 2 (avec et sans gestion). Aujourd’hui seules les mesures de MASP avec gestion sont gérées par l’association. Cette mesure comporte une aide à la gestion des prestations sociales et un accompagnement social personnalisé.

Les difficultés de gestion budgétaire (surendettement, logement, tâches administratives…) pouvant entrainer des problèmes de santé (alimentation, hygiène, troubles psychologiques ou du comportement…), l’usager est accompagné dans sa globalité.

La personne majeure peut choisir les prestations sociales (AAH, RSA, APL, ALS…) qui seront gérées par le prestataire exerçant la mesure.

AVDL

L’accompagnement vers et dans le logement s’adresse à toute personne en difficulté face au logement.

Cette mesure a pour but de favoriser l’accès au logement des personnes en errance, en sortie d’hébergement ou logement adapté. L’accompagnement s’inscrit dans une prise en charge globale et peut être prescrit avec des objectifs distincts:

  • Accès au logement (accompagnement dans la recherche, l’ameublement, l’ouverture des droits en lien avec le logement, …),
  • Accompagnement dans le maintien dans le logement (dettes de loyer, troubles du voisinage, médiation avec le propriétaire, …),
  • Appropriation et investissement du logement (achat mobilier, aménagement du logement, fonctionnement des équipements, …),
  • Insertion dans le quartier (passage de relais avec le service social de secteur en fin de mesure AVDL, inscription au centre social du quartier, …)

Decid’L

Dans le cadre des orientations du 4ème plan interministériel de prévention et de la lutte contre les violences faites aux femmes 2014/2016, la création d’un accueil de jour était une priorité pour le département.

Nièvre Regain travaillait sur ce projet depuis quelques mois auparavant avec les rencontres des acteurs locaux, et l’évaluation des besoins des femmes victimes de violences conjugales et leurs enfants.

L’inauguration s’est faite le 25 novembre 2014 en présence du préfet de la Nièvre, et l’ouverture au public fut effective le 1er décembre 2014.

Cet accueil de jour Decid’l a été crée afin d’apporter une réponse nouvelle aux femmes victimes de violences qui se sentent isolées, et qui n’ont pas forcément déclenché le processus de séparation.

Decid’l propose un lieu ouvert, accueillant et chaleureux pour les femmes et leurs enfants. Les femmes y trouveront un espace convivial pour une première écoute, du soutien, de la prévention, des informations sur leurs droits, des orientations vers les différents partenaires du département, et un accompagnement dans différentes démarches. Les enfants trouveront un espace qui leur est dédié, et une écoute attentive.

Le départ du domicile est la finalité mais l’accompagnement mis en place après l’instauration de la confiance, doit entendre la nécessité d’étapes dans le processus de séparation.

En parallèle, les professionnels de Decid’l se déplacent sur le département afin de rencontrer les femmes qui en font la demande et qui sont dans l’impossibilité de se déplacer.

L’accueil de jour est ouvert selon des permanences à savoir, les lundis, mardis et mercredis matin de 9h à 12h, et les mercredis et vendredis  après-midi de 14h à 17h. Le jeudi est consacré aux rendez-vous individuels à Decid’l ou à l’extérieur.

Peut-on vous aider ?

Entrez en contact avec nous.